Transition

des fois je repense au fait que j'ai transitionné parce que j'avais des potes qui le faisaient et que ça semblait les rendre heureux-ses

et que je me suis lancée en me disant "bah pourquoi pas moi aussi ?"

et que petit à petit, m'échapper de la performativité de la virilité m'a fait énormément de bien

j'avais jamais vraiment performé la virilité, ou seulement dans des cas de "défense" face aux machos

et m'en écarter de manière claire m'a aidé sur tant de choses pour être une meilleure personne et c'est une quête perpétuelle que je poursuis toujours

j'ai jamais voulu être une meuf, ce n'est pas le but de ma transition d'en être une (chu agenre)

par contre j'ai toujours détesté être un mec, c'est univoque

et ma transition est une sorte de thérapie entre moi et moi pour me comprendre, m'améliorer et me sauver de beaucoup de choses que je déteste dans l'humanité

transitionner pour vous extirper de la virilité, de la masculinité et de plein d'autres comportements ou mécanismes malsains, c'est OK, et je vois trop peu de témoignages en ce sens

Xana

2022-02-16

Annexe

Pourquoi les mecs préfèrent les mecs

Ce texte ailleurs

Sur le fédi (soc.emelyne.eu)

Sur Twitter


⏪ index

↩ racine